Appel au vote

André Roeltgen
Président de l’OGBL

Entre janvier et début mars 2019, vous allez recevoir par courrier le bulletin de vote pour la Chambre des salariés.

J’espère surtout que vous ne fassiez pas la chose suivante: ne jetez en aucun cas les enveloppes et le bulletin de vote à la poubelle!

Consacrez un peu de temps aux intérêts, aux besoins et aux revendications légitimes des femmes et hommes salariés et de leurs familles. Participez aux élections!

Utilisez votre droit de vote. Une participation record renforcera davantage le poids qu’aura la Chambre des salariés face aux pouvoirs publics.

L’activité de la Chambre des salariés soutient depuis des années l’action syndicale de l’OGBL en faveur des intérêts des intérêts de toutes et tous les salariés et pensionnés.

Avec ces élections, vous pouvez lancer un signal politique fort. Un signal au nouveau gouvernement. Et un signal au patronat. Apportez-y votre contribution.

Chaque voix pour la Confédération syndicale indépendante du Luxembourg, pour l’OGBL, est une voix pour le moteur du progrès social.

Ces élections doivent devenir une démonstration de force des intérêts, des besoins et des revendications du salariat.

Ces élections doivent être un signal de la force et de la volonté d’action syndicale.

Chaque voix pour l’OGBL est une voix pour la démonstration de cette force.

Nous avons besoin de cette force et de cette dynamique pour nos conditions salariales et de travail. Pour plus de congé et pour des horaires de travail mieux aménagés dans l’intérêt d’une meilleure qualité de vie. Pour notre sécurité sociale.

Pour un droit du travail qui sécurise davantage les emplois et qui empêche des conditions de travail précaires. Pour de nouveaux droits en matière de formation professionnelle continue. Pour un logement abordable et de bonne qualité.

Et pour atteindre l’objectif de l’OGBL que toute et tout salarié puisse bénéficier d’une convention collective de travail.

Chaque voix pour l’OGBL est une voix contre la division syndicale.

Le morcellement syndical affaiblit le salariat. Il est une aubaine pour le patronat et aide les cercles politiques ou sociétaux qui travaillent contre les intérêts du salariat.

L’OGBL ne va pas vous décevoir.