La Chambre des salariés (CSL) – c’est quoi en fait?

À l’occasion des prochaines élections sociales, vous allez élire les représentants de votre groupe à la Chambre des salariés. Au total, il y a neuf groupes qui élisent en tout 60 représentants à la Chambre des salariés, le véritable «Parlement du travail». Aux dernières élections, l’OGBL a obtenu la majorité absolue avec 38 des 60 mandats.

Une institution publique au service des salariés

La Chambre des salariés joue en premier lieu un rôle consultatif. Elle émet des avis sur tous les projets de loi et règlements grand-ducaux qui touchent les intérêts des salariés et des pensionnés (presque tous par conséquent).

Elle défend dans ses prises de position les intérêts des salariés et des pensionnés face au gouvernement et au parlement. Le contenu de ces prises de position est décidé par les 60 membres effectifs de la Chambre des salariés qui sont élus par vous.

La Chambre des salariés peut aussi faire ses propres propositions, notamment pour amender des projets de loi.

Par les élections de la Chambre des salariés se décide également la composition de la représentation des salariés dans les diverses instances des assurances sociales (assurance maladie – CNS, assurance pension – CNAP etc.). La Chambre des salariés nomme également les assesseurs auprès des tribunaux de travail et des tribunaux sociaux.

Enfin, le résultat des élections à la Chambre des salariés détermine également la représentativité nationale et sectorielle des syndicats.

Analyse et information

Par ses analyses économiques et socio-politiques la Chambre des salariés soutient et appuie l’engagement syndical et les revendications syndicales. Elles offrent une alternative scientifiquement fondée par rapport à la bouillie uniforme néolibérale des groupes de lobbying du patronat, des sociétés de consulting et autres «experts».

Elles démontrent qu’une autre politique est possible, une politique du progrès social dans l‘intérêt de tous les salariés.

La Chambre des salariés analyse également la situation sociale du pays et a, en collaboration avec l’Université du Luxembourg, développé un indicateur de qualité de travail, qui montre comment se développe la qualité de travail dans les différents domaines et offre par là également une base pour des mesures en faveur d’une amélioration des conditions de travail.

La Chambre des salariés publie régulièrement des brochures et des newsletters qui expliquent les droits des salariés. Les sujets sont très divers et touchent à de nombreux domaines du droit du travail et du droit social.

En outre, les personnes qui souffrent de stress au travail peuvent demander gratuitement conseil auprès de la Chambre des salariés.

Les devoirs de la Chambre des salariés dans le domaine de la formation professionnelle

La Chambre des salariés participe à l’aménagement et l’organisation de la formation professionnelle initiale (apprentissage des artisans et des techniciens).

En plus, la Chambre des salariés offre une grande panoplie de cours de perfectionnement à tous les niveaux de formation (cours du soir, séminaires fondamentaux de perfectionnement, formations universitaires en coopération avec des universités étrangères, certification de vos compétences professionnelles, validation de vos connaissances acquises grâce à votre expérience professionnelle, etc.)

L’offre est très variée: comptabilité, droit, informatique, compétences sociales, ressources humaines, finances, etc.

Vous trouvez des informations précises sur www.LLLC.LU.

La Chambre des salariés soutient en plus vos délégués du personnel, élus le 12 mars dans toutes les entreprises de plus de 15 salariés, par une offre variée de formation syndicale.

Sous l’impulsion de l’OGBL, qui lors des dernières élections a eu 38 sur 60 mandats, les activités de la Chambre des salariés ont été développées de façon conséquente au cours des dernières années. Il faut renforcer lors de ces élections la majorité de l’OGBL, afin de pouvoir continuer cette politique pendant les années à venir.
Pour cette raison également :
Votez OGBL!